Noah et Glinka

Un "vrai" regard

Nous prenons contact avec l’Association Handi’chiens en mai 2012 lors de la journée Portes Ouvertes à Alençon.

Nous sommes accueillis par une équipe formidable, à l’écoute. Nous avons l’impression de nous connaitre depuis longtemps, nous rentrons véritablement dans une famille !

Nous rencontrons les Familles d’Accueil, si généreuses, certaines en sont d’ailleurs à leur septième chien ! Nous sommes éblouis par cet élan du cœur, cet amour du chien et cet engagement certain pour améliorer la vie d’un enfant ou d’un adulte handicapé.

Puis, lors de cette journée, nous rencontrons Florian, éducateur canin. Le projet nous tient à cœur, mais pour Noah qu’en est-il ? Grâce à Florian, nous sommes rassurés car il y croit déjà. Noah fait sa première rencontre avec le chien de Marie-Claude Lebret, Fondatrice de l’Association. Le contact de Noah avec le chien est furtif, mais malgré la fatigue de Noah, il ne refuse pas cette présence. Noah ne refuse pas non plus Florian, il s’assied même sur lui et accepte son contact, lui, qui d’habitude, ne prête attention à aucune personne qu’il vient tout juste de rencontrer.

Cette rencontre avec Florian nous confirme que nous devons continuer notre projet. Il faut seulement être patient.

Nous ne savions pas encore à ce moment-là que « l’aventure Handi’Chiens » allait encore nous réserver bien des surprises et des rencontres formidables pour Noah….

Nous sommes recontactés par l’équipe d’Alençon en mai 2013 : l’équipe réfléchit pour adapter un stage de transmission pour les familles d’enfants avec autisme. Leur volonté est de s’adapter au plus près des particularités de nos enfants afin que le stage se passe dans de bonnes conditions pour nous, parents, et surtout pour nos enfants.

Noah doit passer un entretien avec un chien à Alençon. Cet entretien sous forme d’activités et de contact autour du chien se passe très bien. Malgré parfois les absences de Noah, son attention est présente, surtout quand Florian s’occupe du chien. Je revois Noah fasciné par le brossage de dents du chien. Il y a aussi des petites caresses furtives. Noah touche le chien avec ses pieds. Florian lui enlève ses chaussures et ses chaussettes afin qu’il puisse profiter au maximum de cette prise de contact choisie. Le contact est bien là, Noah ne refuse toujours pas la présence du chien. Il reste cependant fuyant lorsqu’il s’agit de toucher la tête et les pattes du chien. Mais Florian observe, et respecte les tolérances de Noah.

A la fin de l’entretien, je suis rassurée sur notre démarche malgré que nous n’avons aucun moyen de savoir si Noah comprend ce que nous envisageons pour lui.

Le stage de transmission se déroule début novembre, juste après les vacances de la Toussaint. Je suis excitée, impatiente, mais aussi très anxieuse car l’enjeu pour moi est important. Noah va-t-il supporter, va-t-il comprendre ce qui est entrain de se jouer.

Nous retrouvons toute l’équipe à Alençon. Le stage adapté durera une semaine pour nous. Nous sommes en tout 6 parents avec les mêmes attentes, les mêmes appréhensions.

Pendant, le premier jour du stage, trois chiens vont être proposés à Noah : Ce sera Glinka! Au début, tellement contente de nous voir, elle est très excitée et bouge partout. Aïe, ça ne va pas être simple. Noah est assis sur un tapis, je m’assied donc au près de lui tenant Glinka : elle s’allonge finalement auprès de Noah, toute apaisée et tranquille pour se mettre au plus proche de lui. Je propose donc à Noah de poser sa tête sur le flanc de Glinka ce qu’il accepte. Glinka reste calme et ne bougera pas tant que Noah ne se lève pas.

SONY DSC SONY DSC SONY DSC 20131106_124733

Ce sera donc Glinka, l’évidence de Noah. Notre choix est validée par toute l’équipe et c’est génial.

Glinka, pendant toute la durée du stage regarde Noah qui gesticule dans tous les sens, le suit partout dans la salle : elle a compris, le lien est là, bien établi dès le deuxième jour !

La suite du stage est dédiée aux cours théoriques, apprendre les différentes intonations des commandes et apprendre à connaitre notre chienne.

La dernière soirée est une fête et toute aussi chargée en émotion car nous rencontrons les Familles d’Accueil et les parrains de notre chien.

Christelle est la Famille d’Accueil de Glinka. elle vit sur Colmar. La rencontre ne se fera donc pas ce soir là mais en décembre lors d’une cérémonie officielle. Je prends contact avec elle avant la rencontre et je sens déjà qu’elle va être intense. En effet, elle le fût. Christelle n’a pas vu Glinka depuis 6 mois et la séparation a été apparemment très difficile pour elles deux. Pour Christelle, Glinka a été son premier chien d’assistance. Ce qui me touche particulièrement chez Christelle c’est qu’elle est heureuse pour Noah. Elle a ressenti, très peu de temps après notre rencontre, l’importance de la présence de Glinka auprès de Noah, de Jonas, son petit frère. Je la remercie profondément pour ça.

IMG_165925443376988

Depuis Glinka, Noah sort de la maison tous les jours sans faire de crises. il a compris l’importance de sortir Glinka quotidiennement et prend même plaisir à le faire depuis quelques temps. Il aime la regarder courir et veille bien à ce qu’elle nous suive. C’est une grosse victoire pour Noah ! Il accepte même de sortir sous la pluie!

20140514_165146-1

Lorsque je ressens le besoin pour Noah de s’apaiser, de se calmer, Glinka devient ma partenaire idéale ! Elle monte sur le canapé et hop séance câlins pour tout le monde.

Glinka accompagne Noah à ses séances d’orthophonies et elle l’emmène à l’école pour ensuite venir le rechercher. Elle ne peut toujours pas l’accompagner à l’école, suite au refus de l’Inspectrice et malgré l’enthousiasme certain des camarades de classe. Un matin, j’emmène Noah jusqu’à sa classe avec Glinka. Elle est heureuse car les enfants viennent la caresser. Noah, qui à son habitude aurait tendance à fuir le groupe, se faufile entre les enfants, et s’assied à côté de Glinka, qui est allongée parterre. De toute évidence, il a été intéressé par Glinka grâce à ses camarades, et leur a rappelé à sa façon, que c’était la sienne.

C’était génial à voir, et j’aurais voulu que ce moment dure plus longtemps tellement Noah était « connecté » avec les autres enfants.

Noah et Glinka ont encore tout à construire ensemble. Nous sommes aujourd’hui persuadés que Glinka va lui permettre de se dépasser.

Merci à toute l’équipe Handi’Chiens Alençon d’avoir cru au potentiel de Noah,

Merci à Christelle pour tout ce qu’elle sait déjà,

Merci à Florian pour tout ce qu’il sait déjà et surtout pour ça : « Je me souviens de notre première rencontre, un long moment, un échange une simplicité. Noah m’a beaucoup apporté et j’avais tellement envie de pouvoir le voir évoluer avec un de mes loulous. Le choix de Glinka, une évidence, effectivement. Si je peux me permettre Corine, Noah n’a pas besoin de nous dire la joie qu’il ressent, mais en a-t-il seulement besoin? Quand je regarde les photos avec la miss Glinka, sa joie est palpable, son visage est lumineux et ses yeux… je suis heureux d’avoir rencontré ce petit bonhomme. J’ai hâte de vous revoir tous »

20131110_142649

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :